Carte

Recherche

Archives

4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:28

 

S'il n'en reste plus que des ruines, on ne peut passer au Paraguay sans s'arrêter sur les anciens sites jésuites, principalement installés dans le sud du pays.

 

 

P1270003.JPG

 

 

Au delà de l'intérêt architectural, c'est surtout l'histoire du Paraguay à ses débuts qui repose à travers ces monuments.

 

 

 

P1270043.JPG

Santísima Trinidad del Paraná, fondée en 1706    

 

 

Fondées au XVIIème et XVIIIème siècle, les missions jésuites prirent rapidement de l'importance. 

 

En plus d'être situées sur un axe incontournable entre les mines (Bolivie/Pérou), et le port de sortie de ces richesses vers l'Europe (Buenos Aires), les réductions jésuites se développèrent également de part leur organisation.

 

 

 

P1270094

 

 

 

Formant des sociétés de jésuites et d'indiens, et principalement articulées autour de la religion et du travail, les missions finirent par devenir pour ainsi dire un Etat dans l'Etat, à force de prospérer.

 

 

 

P1270077.JPG

 

 

 

Si aujourd'hui encore le Paraguay est l'un des rare pays ayant deux langues officielles (castillan et guarani), il le doit certainement à cette forme de colonisation, qui aura au moins eu le mérite de mélanger la culture européenne et la culture guarani, sans chercher l'extinction des peuples indiens...

 

 

 

P1270107.JPG

 

 

 

Tout le problème réside dans le développement de ce système. À être trop puissant, les jésuites ne se sont pas que fait des amis.

Si bien que le royaume d'Espagne expulsa les jésuites d'Amérique du Sud, courant XVIIIème siècle, et sonna la fin de la domination jésuite dans cette région d'Amérique du Sud.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires